Quels exercices pratiquez vous pour entretenir vos capacités ?

9 posts / 0 new
Last post
#1 3 January, 2017 - 10:12
Offline
Joined: 7 months 3 weeks ago

Quels exercices pratiquez vous pour entretenir vos capacités ?


Si vous pratiquez la mnémotechnie depuis un moment, vous pouvez constatez que vos capacités vont et viennent.

Très souvent, quand vous entreprenez un entrainement Mnémo, après un effet de 'boost' sur vos capacité générale, vos capacités se spécialisent sur un point (et ont tendance à au moins un peu régresser sur d'autres).

Et il faut aussi remarquer que certains entrainements prennent du temps, et que l'usure de la vie quotidienne ont tendance à vous les faire moins pratiquer, et que donc...

Je ne dis pas en tout point. Certaines pratiques mnémotechniques deviennent un réflexe, et s'intègre à votre quotidien. Mais c'est loin d'être le cas de tous es bénéfices d'une période d'entrainement intensif.

Avant de partager plus avant mes expériences et théories là dessus, j'aimerai savoir si vous constatez le même genre de phénomène, et les moyens que vous avez développés pour y remédier.

Par exemple ,j'estime qu'avoir commencé par la méthode des Locci, sans être une erreur (c'est une très bonne méthode) n'était pas une bonne idée.

Je travaille actuellement sur plusieurs approches pour inscrire les Locci dans une approche plus vaste et souple.

Mais avant de vous faire part de mes petits travaux (peut être vus mille fois ailleurs), j'aimerai connaître vos expériences sur le sujet.

3 January, 2017 - 11:53
Offline
Joined: 4 years 10 months ago

Je trouve ce post un peu abstrait et j'ai du mal à cerner de quelles capacités et de quelles domaines d'apprentissages tu parles. On parle d'apprentissage scolaire, de compétition ou des connaissances plus issues de la vie de tous les jours ?

A première vue, j'ai l'impression que tu discutes de ce dernier aspect et que tu suggères que sauf à la suite d'un entrainement intensif, la méthode des lieux n'est pas très utilisable. Je suis loin ou pas ?

3 January, 2017 - 14:40
Offline
Joined: 7 months 3 weeks ago

La méthode des lieux est géniale. Mais effectivement, je ne pense pas qu'on devrait commencer par cela. un résummé de ma pensée à ce sujet http://mt.artofmemory.com/forums/help-please-i-have-a-problem-when-i-try...

Le sens de mon poste: si vous pratiquez l'art de la mémoire depuis un certain temps, et que vous expérimentez des soucis récurrents face à certains manque de résultats, ou en dépit d'un certain résultat, comment traitez vous spécifiquement ces problèmes.

J'avais écris un autre post sur les problèmes spécifiques que rencontrent les 'mnémonistes amateurs', mais je l'ai effacé. Je trouvai un peu prétentieux de proposer une analyse général en partant de mon cas particulier, de mes spéculations et des quelques expériences extrinsèques que je connais.

Je suis avant tout intéressé par VOS expériences.

4 January, 2017 - 01:02
Offline
Joined: 4 years 10 months ago

Ok je vois mieux, merci pour ces explications.

En ce qui concerne la méthode des lieux, j'ai toujours trouvé que l'oubli arrive trop vite, et trop fort aussi (causant un vrai blanc). Du coup, maintenant, tout ce que je veux retenir sur du long terme avec la méthode des lieux est inclu dans un système de répétition espacée.

5 January, 2017 - 04:12
Offline
Joined: 7 months 3 weeks ago

Disons que La Méthode des Locci intervient trop tôt dans la plupart des apprentissages à mon avis. Ca a été le cas pour le mien. C'est un super marteau, et on a vite tendance à tout voir comme un clou.

Il y a des capacités intermédiaires a stimuler et à développer avant ou parallèlement pour en avoir vraiment l'usage.

Par exemple façon de traiter les items mémoriels, le développement de Liens, la mise en valeur synesthésique, le travail transversal , la catégorisation etc.

Sinon, on n'étend pas la capacité mémorielle globale, on hypertrophie une zone, et on l'utilise pour des process où d'autres fonctionnement serait plus adaptés.

Attention, j'adore les Loccis. Mais c'est un peu comme de commencer à conduire avec un dragster sans en comprendre ni la mécanique, ni les besoins spécifiques.

7 January, 2017 - 09:22
Offline
Joined: 4 years 10 months ago

Je suis assez d'accord.

Personellement, je l'ai découverte sur le tard, donc je n'ai pas ressenti le problème dont tu parles. Je suis à peu près certain que si je l'avais découverte tôt, j'en aurais abusé aussi aux dépens d'autres approches plus adaptées. Elle permet d'avoir des performances magiques sur certaines informations difficiles à apprendre autrement, ce qui la rend trompeuse sur son utilité réelle.

11 January, 2017 - 11:24
Offline
Joined: 2 years 9 months ago

Je suis assez d'accord, mais avec une grosse nuance :

Oui, une fois que l'on maitrise la technique des palais de mémoire, on a tendance à l'utiliser partout et pour tout, sans toujours créer des images particulièrement marquantes. Pire, on peut l'utiliser alors que le besoin est inexistant.
Prenons l'ordre des planètes du système solaire : on peut le retenir grâce à un palais de mémoire, mais il est nettement plus efficace d'utiliser un acronyme ou une concaténation.

Là où je suis moyennement d'accord, c'est lorsque tu parle de repousser l'apprentissage de la technique des lieux. Ce serait quand même dommage de ne pas enseigner une technique aussi puissante ! Je suis partisan de l'enseigner tôt (juste après avoir expliqué la méthode des associations), tout en donnant des conseils supplémentaires avec.

12 January, 2017 - 03:17
Offline
Joined: 4 years 10 months ago

Il y a surement un débat à avoir là dessus, même si c'est surement improbable de tomber d'accord sur un sujet autant personnel.

Personellement, je pense que la répétition espacée (avec ou sans anki) et le rappel libre (j'ai fait une pierre deux coups et j'ai posté un article sur le sujet aujourd'hui) sont des techniques prioritaires pour leur champ d'application que je pense plus large que la méthode des lieux. Je reste un accroc à cette méthode et je pense qu'elle permet de faire des choses magiques mais sur certaines connaissances seulement, et que le risque d'en abuser et d'en être décu existe réellement.

24 May, 2017 - 06:36
Offline
Joined: 7 months 3 weeks ago

J'ai publié cette question il y a maintenant bien longtemps, provoquant un micro débat intéressant, mais hélas moins poussé que je ne l'aurai aimé.

Je vais maintenant publier mes réponses personnelles. j'aurai aimer pouvoir vous pondre une article généraliste résolvant la plupart des problèmes de tout un chacun. Hélas, je ne suis pas un chercheur en neuroscience spécialisé en mmémotechnique, juste un humble 'étudiant de la Voie'.

Quand j'ai découvert la méthode des 'Locis', cela a été une révolution pour moi. Non seulement cela structurait mes révisions, mais cela a donné, un temps, un 'boost' à toutes mes capacités mémorielles. Puis il y a eu un effet d'affinement. Ma mémoire 'globale' s'est ré-ajustée, et ma mémoire des Lieux est devenue très performante.

Parce que l'entrainement initial 'boostait' plusieurs zones de mon esprit. Je ne savait pas exactement quoi faire, et j'associait, j'essayai plusieurs choses...jusqu'à trouver ce qui fonctionnait le mieux... Et alors je pouvais bosser avec un effort minimal. Mon esprit s'était 'spécialisé', et le reste était revenu à la normale.

Par la suite, la découverte d'autres 'tricks' (mémoriser des nombres, de jeux de carte) ont été facilité par ma connaissance de la Méthode des loci. De nouveau un effet de 'boost', mais plus court.

Je vais vous la faire court. c'est l'étude des Mindmaps et du Livre de Martinez qui m'a fait 'tilter'. Pour intégrer une nouvelle méthode, je fais travailler plusieurs partie de mon esprit, ne sachant pas quelle approche est 'la bonne'. une fois la méthode intégrée, je pense qu'une zone précise se charge du processus. Mais avec moins de retombées collatérales (effet boost).

C'est en particulier l'approche de Martinez (effet 'enfance', synesthésie) qui m'a fait apparaître ce 'missing-link'. Martinez débute son livre avec des exercices et des méthodes (S.E.L, S.A.C),moins puisante que les Locis ou la PAO, mais qui s'avèrent essentielles à terme pour profitter de ces méthodes (diminution du 'bruit',application a des champs moins maîtrisés où l'on a moins de référence etc).

A cela, il faut ajouter aussi l'effet de synthèse, de classement. de maillage, de transposition et bien sûr, de répétition/rafraichissement.

Je suis bien sûr que mes explications réinventent l'eau chaude pour beaucoup d'entre vous, mais pour une majorité, cela semble loins d'être évident. Donc, cela a sans doute sa place ici.

Pour finir, voici le résumé sur deux 'méthodes' que j'ai pratiqué. elles sont tirées de la réponse à d'autres articles, et sont malheureusement en anglais... mais sur un forum essentiellement anglais, cela devrait poser des problèmes modérés

1. (Problems with the Loci Method)

I don't know you, so i not sure of the nature of your problem.

Locci is a big gun. It's powerfull, but now i think that most people shouldn't beguin with it.

I strongly advocate to devellop synesthesia instead of 'simple' visual image (smell, feeling, touch, sound or music etc)

My advice, if you beguin with memory training, is to exercise your brain with simple lists of items, to emphasize them with synesthesia, then to link ttem with a little funny story. (try with a grocery list)

Then, the second step would be to link to items to make them interract (list of countries and capitals). Same principles; sinesthesia, funny links... but with two items reacting to one other, you can easily encode more 'abstrac't items

The first step make it easier to build mental scenario and vivid scènes (synesthesia)

Ex: the capital of France is Paris (i Visualise an old way Franck warrior who Perish in the capital, with a luxury of akward détails). Because it's easier to remember a short moving story than two words

Then, you'll probably to be able to use the Locci Method as you wish, because your brain will have create an habbit of vivid détails.

I say take one week or two to amplify your ability to build little stories, to strenghten synesthesia, and to link items to reinforce your capacity to remember them.

2. (Problems about remembering faces)

I can share my experience of this subject with you.

prosopagnosia/face blindness. Sort of, probably. I was unable to remember a face or a name without great efforts.

I can have an excellent 'datas' memory, but faces ...

I began to learn how to draw faces to be able to describe them, to 'feel' how to categorize them. So i rapidly began to be able 'see' them'.

That was the first part of my reeducation. Round face, square face, big forhead, long chin, thin lips etc

Of course, it wasn't enough, but i wasn't 'blind' anymore. I have reeducated my brain to perceive faces.

(The trick. don't try to memoririze all the traits of the face. Find one thing wich is characteritic of its face. Haircut, funny trait etc. Even if he/she change, you'll still have a 'link' to its ancient trait.

Secondly, if you never have been able to see faces (or if for some reasons you are very bad at it) you HAVE to built a habbit, a mechanism and a place to store them. Because you haven't such things.

As an exercice, try to categorize each peopel you can remember, with their full name, a description, the place you met them, their favorite subjetc etc.
Few but crucial informations.

Don't do it all at once. Five a day, maybe. Just do it seriously, because you are building a new accessible file in your mind.

Then, beguin to add new people you just met on you list. Find 10 minutes at the end of your day to note about 2-3 peoples. Short description. Principal trait. Where do you meet them? What is their name ? What does there name evoke for you ? (it helps to fix it in long term memory ) etc

Sure, at first, you won't remember much. Their trait are vague, you forget their name etc.

But it's not a big deal. You can't change your (absent memory) of faces and names in one night.

The neuroplasticity of your brain will create in a few weeks the Tools you need to do it easily. It's just a matter of practice. Pay attention the next time, and the next, and the next...

Note: if you don't meet enough people, you can use your Tv, get an unknown actor, make some quick research, then add him to your list. It's not as usefull as meeting people, but it's a good short term training solution.

In a nutshell: feed your hability to memorize faces and names, and it will reward you.

PS: Don't forget to study your list from time to time, to fix it's terms and members in your LT memory,

...

Voilà. J'aurai aimé faire mieux, mais j'espère que cela répondra aux questions de certains, et en amènera d'autres à partager leurs petits secrets et méthodes.

Learn memory techniques for free! Just click the "Sign up" button below to create an account and we'll send you an email with some tips on how to get started.

Related content: